26 octobre 2007

C'est la fêteeee !

Escapade en Normandie pour un méga-anniversaire avec, dans les bagages, de quoi faire bouger 150 normands qui ont le rire plutôt intérieur et le mouvement lent. Mission...non, pas impossible, juste pas gagnée d'avance ! Pas grave, on aura toujours les produits du terroir et faits maison pour se rattraper.
Posté par lydiel à 08:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 octobre 2007

Parce qu'on ne s'en lasse pas

( Nageur aux étangs de Comelles, Oise, oct 07 ) Encore une vue d'automne, qui a, cette année, comme un goût d'été.
Posté par lydiel à 08:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
22 octobre 2007

Lettre à Guy

( AFP/Archives : Photo du jeune résistant communiste Guy Môquet sur la lettre qu'il écrivit en 1941 à ses parents avant son exécution ) Ta lettre toute simple et pleine d'affection devient tout à coup un pavé plus important que les revendications sociales que tu aurais peut-être soutenues. Lancé en pleine cour d'école par des pensées moins bien inspirées et certainement moins désinteréssées que les tiennes, il n'en finit pas de soulever une polémique qui n'a pas lieu d'être. "Hors sujet !" pourraient s'insurger les... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 12:20 - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 octobre 2007

Art en liberté sur pelouse interdite

(FIAC 07, jardin des Tuileries, oct 07) A l'inverse de Lunettes rouges, je commence par cette scène que l'on peut voir de manière :— rigolote : "Dois-je ou pas jeter cette boulette de papier chiffonnée ?"— mal embouché (mais politiquement correcte ;=) : "Dégage de là, tu fais tache sur ma photo !"— juste ironique : " Un balayeur noir qui s'interroge sur l'art contemporain.Pfff..."En réalité, (le bloc représentant un article de presse en langue arabe) le balayeur était absorbé par sa lecture qu'il a... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 11:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
18 octobre 2007

Le regard de la France d'en haut

(Cygne et carpes du Hameau de la Reine, Versailles, oct 07) "Pourquoi nous ignorer ? Pourquoi nous mépriser ?" bullaient les carpes en surnombre, happant l'air surchauffé de la surface. "Restez loin de moi, ne souillez pas mes eaux" répondait le cygne du bout du bec, la tête haute dans la lumière, lissant ses plumes dans le vent frais. Il y eut un temps où le nombre faisait la force, aujourd'hui le nombre suscite le mépris. A tout ce que nous sommes, nous sommes, au final, bien peu de choses.
Posté par lydiel à 08:45 - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 octobre 2007

Ils sont parmi nous (suite)

( "Calamita Cosmica" de Gino De Dominicis, Versailles, oct 07 ) En réponse au challenge de P@sc@l, j'ai trouvé cette trace d'un être venu d'ailleurs, plus impressionnant ( et visible !) que l'extraterrestre de Roswell. Ce géant de 24 mètres et 8 tonnes, hélas déjà reparti dans les limbes, était doté d'un long nez pointu ( en référence aux origines de son créateur, donc à la Comedia del Arte ??? ). Alors, "sinistre, atroce, horrible" comme l'ont qualifié les Versaillais scandalisés, ou "insolite, symbolique, interrogatif" comme... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 09:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

13 octobre 2007

Comme au pays de Disney

(Etangs de Comelles, Oise, oct 07) Sitôt le dos tourné, nous entendions sur nos pas cavaler mulots, musaraignes, rats musqués, lézards, écureuils, alors que canards et cygnes dédaignaient notre approche. Et un écho discret résonnait au-dessus de nos têtes, celui d'un petit pic vite effarouché, caché dans les houppiers. A l'écart de la faune bondissante et paresseuse des bords de l'étang, le pivert solitaire tambourinait son message dans les hauteurs grillées de soleil.
Posté par lydiel à 23:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
10 octobre 2007

Royal(ties)

(Buste et décor de la chambre de Marie-Antoinette, Versailles, oct 07) Reflet d'une époque où les artistes étaient soutenus par les ambitions du pouvoir (et le peuple bien écrasé). Aujourd'hui, les artistes vivent leur vie loin du pouvoir (et le peuple n'est toujours pas mieux loti).
Posté par lydiel à 19:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 octobre 2007

Ils sont parmi nous

(Nuit Blanche à Pont Cardinet, Paris, oct 07) Le mobilier urbain est, bien souvent, d'une fadeur sans nom, voire d'un manque d'harmonie qui devrait être listé dans la catégorie pollution visuelle. Et parfois des installations éphémères, qu'on aimerait voir longtemps, ont la vie trop brève des événements auxquels ils se rapportent. Comme ces réflecteurs-écrans que n'aurait pas renié Orson Wells.
Posté par lydiel à 00:43 - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 octobre 2007

Des étoiles en plein jour

(lampadaire des Champs-Elysées pendant la Breiz Touch, Paris, sept 07) Alors que la foule regardait vers le bitume, des éclats de soleil m'ont attiré l'oeil au-dessus des têtes...
Posté par lydiel à 11:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]