24 novembre 2005

Et pourtant

…..et pourtant il fait beau. Nous filons sur le périphérique sud. Devant nous grandissent les immeubles et l’impression exaltante d’être ailleurs, loin dans une ville étrangère. Nous allons voir des amis, j’ai des courses à faire, mais la même question revient toujours : pourquoi as-tu fait ça ? Tu vivais dans la même ville, tu t’es promené dans ces rues, ces magasins. Tu as vu aussi ces perspectives futuristes, le soir, quand tu filais sur ta moto au milieu des embouteillages. On avait des amis en commun, des soirées, des... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 09:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 novembre 2005

Bête curieuse

Cette chatte a une particularité: elle louche un peu, et lorsqu'elle vous fixe trop longuement, elle a un regard de folle. Elle est sauvage, se sauve au moindre geste trop rapide, fuie les inconnus, les caresses même des proches, ne va jamais sur les genoux, n'en fait qu'à sa tête malgré les punitions et ne respecte rien. Elle rentre et sort comme une furie, saute par surprise sur le dos des autres chats bien pépères, ne miaule jamais et ne vient jamais quémander à table. Elle est très belle, distante, fière, capricieuse. Un... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 novembre 2005

La neige en héritage

Peut-on éprouver de la nostalgie pour ce qu'on ne connait pas ? Une question bien sérieuse pour la petite fille que j'étais. Le nez collé à la fenêtre, je regardais la mer en rêvant aux montagnes avec l'envie douloureuse d'être là-bas. Je voulais, sans les avoir jamais connus, la buée dans l'air glacée et le craquement sourd de la neige sous mes pas, la lumière dure qui fait fermer les yeux et le froid qui mord la peau. C'était le début de la popularisation des sports d'hiver. Alors que je guettais le thermomètre et la couleur... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2005

La belle et la bête, nouvelle version.

Quelle merveille les hommes sur le net ! Ils y sont tous. De l'adolescent en mal de confidences, du mari qui veut plus d'expériences, du chevronné qui remplit son carnet, de l'esseulé visiblement paumé. Le curieux, le vicelard, le menteur, le rêveur, celui qui nous attend et celui qu'on vient tout juste de quitter, le bavard, le spécial, les potes et le timide. Comme ils sont mignons à se lancer vers l'inconnue avec tant d'entrain, tant de fautes et de maladresses. Car dès les premiers mots on devine: plein de symboles et de... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:57 - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 novembre 2005

Cette heure-là

Toutes les heures n'ont pas le même poids. Et celles que nous choisissons pour rythmer nos journées façonnent nos pensées. Voilà, ce matin, ma réflexion au réveil. Tout comme la veille, l'avant-veille, les jours d'avant et ceux qui suivront. Car cette heure est sans doute la plus étrange et la plus difficile à vivre. On ne la choisie pas. On la subit. Qu'on soit travailleur ou fêtard, c'est elle qui nous mène. Les autres nous accompagnent. Une mélancolie terrible me saisit dès la sonnerie. Pourtant je ne suis pas fatiguée. Trop... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2005

Une plage oubliée

Une mer retirée si loin qu'elle est en presque absente, des nuages, certes changeants mais toujours présents, un ciel qui vire souvent au gris. Il faut marcher longtemps pour se mouiller un peu, courir vite pour se réchauffer... Cette plage n’a pas la séduction facile des cartes postales, elle ne se livre pas facilement. Il faut avoir l’âme bien acrrochée pour faire face à l’immensité de ses étendues traversées par le vent en hiver comme en été. Sans cadre et sans repère, l’œil ne fait que glisser sur cet espace trop vaste pour... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 15:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]