26 décembre 2005

Rebelle ou pantin

Faut-il forcer les événements ou attendre ? Je suis pour l'action, sans doute parce que je n'ai jamais voulu croire au destin, aux machins dans les étoiles et dans les lignes de la main. J'ai toujours appliqué sans restriction le philosophique "nous sommes responsables de tout", et de notre vie en premier. Je me voulais maître avant dieu, bien au-dessus du mixage des gènes et des conséquences de l'éducation. Ces derniers temps, les événements sont venus me tapoter sur l'épaule pour me rappeler un ordre de bienséance qui me... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 décembre 2005

J'y crois encore

Il est venu ! et il avait apporté sa peau de bête ! Non, je rigole. En fait il a un peu de retard cette année mais il m'a promis de passer bientôt. Il a intérêt, sinon je ne lui écris plus. Compris père Noël ?
Posté par lydiel à 08:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 décembre 2005

Héhéhé !

J'attends le père Noël ;= ))))
Posté par lydiel à 08:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 décembre 2005

La beauté intérieure

J'ai beaucoup critiqué les villes, trouvé glauques les zones industrielles, sinistres les rocades, à mourir les banlieues dortoirs. Jusqu'au jour où, à force d'y vivre ou de les traverser, j'ai compris que j'en faisais parti, qu'elles me servaient. Que nous étions souvent de la même génération. Cracher sur ces lieux c'est aussi cracher sur ce que nous sommes. Se voiler la face sur nos laideurs n'avance à rien. Depuis je les vois mieux et leurs beautés particulières m'apparaissent enfin.
Posté par lydiel à 08:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 décembre 2005

Attendre

(le havre de Port-Bail, Manche) Attendre et voir venir, privilège de l'expérience, début de la sagesse. Mais qui empêche de connaître le risque, qui retient le geste.
Posté par lydiel à 08:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 décembre 2005

Lamé de mer amer

Trop d'éclat t'a fait partir, paraît-il. Fallait-il moins briller pour te retenir ? J'aurai dû ternir mes écailles et te laisser les scintillements. Je pensais t'éclairer, tu t'es crû aveuglé.
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 décembre 2005

Quouâ ?

Une certaine idée du bonheur. ( Et pour ceux qui connaissent le début de ce blog, c'est le frère de la bête curieuse. Quelle famille !)
Posté par lydiel à 08:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 décembre 2005

Libérez le père Noël!

Je trouve qu'il n'y a rien de plus déprimant que de voir de pauvres pères Noël à moitié dégonflés ballotés par le vent sur les façades des maisons. On dirait des pendus laissés bien en vue, comme autrefois, à la vindicte villageoise. Ou de vulgaires voleurs complètement maladroits. C'est d'un mauvais goût absolu et sans excuse. Après le collectif pour la libération des nains de jardin, créons le mouvement de libération des pères Noël pendus !
Posté par lydiel à 08:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 décembre 2005

Laisser une trace

Laisser son nom dans la mémoire collective: juste une trace éphèmère que les vagues du temps finissent par recouvrir.
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 décembre 2005

L'autre bout du monde

(Cherbourg vu depuis la montagne du Roule, Manche) Terminus du train et de la nationale 13, ses mouettes rieuses, ses habitants pas causant, Cherbourg, l'autre bout du monde. Aux éternels " Cherbourg ? Mais il pleut toujours là-bas ! Et puis il y a la centrale !" j'ai pris l'habitude de répondre " Ouais, même qu'on sent le chien mouillé et qu'on brille la nuit". Si vous faites la fine bouche avant même d'y avoir mis les pieds, personne ne cherchera à vous convaincre du contraire. Vous avez raison, il n'y a rien à voir ici. En... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]