07 mars 2006

Pauvre de chat !

Je leur ai fait la leçon: "Arrétez de boulotter les zoziaux de passage, sinon les voisins vous regarderont d'un sale oeil et il faudra vous enfermer!". "Ben et les autres alors, m'ont-ils répondu, tous les squatteurs du quartier qui empiètent sur notre territoire et qui viennent se nourrir gratis, on leur dira rien ?". Et le goéland qui vient aussi piquer dans notre gamelle, et le couple de pies, et la famille de hérissons, au fond du jardin, qui pointe son nez à l'occasion pour venir se baffrer dès qu'on a le dos tourné, et le... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

19 février 2006

Y'a pas photo

J'ai hâte de changer d'appareil numérique. Ma caméra double fonction ne me suffit plus, et comme un amour qu'on lâche en cours de route, l'oeil fixé sur son écran je me surprends à rêver à de nouvelles photos prises avec un autre. Pour tromper mon impatience je feuillette mes livres tout en me demandant ce qu'est une bonne photo. Sa composition, le rapport des valeurs, des couleurs, son équilibre? L'insolite, la pertinence du sujet? La maîtrise de tous ces aspects techniques? Je dirai plutôt ce qu'elle dégage en plus de ce... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
17 février 2006

Taxi driver

Une épreuve à vivre: la conversation des chauffeurs de taxi. Et plus particulièrement à la fin de la nuit, quand ceux qui terminent leur service croisent ceux qui le prennent. Soit je tombe sur les fatigués qui ont côtoyé les noctambules les plus invraisemblables et sont eux-mêmes, par mimétisme, étrangement décalés avec les gens du jour, soit j'ai droit aux fraîchement réveillés, déjà remontés à bloc contre les chauffards, la police, Sarkozy et la terre entière et qui n'ont qu'une envie à cette heure vide, le dire absolument.... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
07 février 2006

La voix des autres

(Paris, reflets dans la galerie du jardin du Palais Royal) Ces jours-ci, je pense au XVIIIème siècle. Il y a des associations d'idées qui nous font penser aux vacances, d'autres aux cadeaux, au cocooning, aux régimes. Moi, quand les conversations prennent des airs de dialogue de sourds, quand la cacophonie devient générale, je pense au siècle des lumières et aux grands noms qui l'ont fait. Siècle de famines, de guerres, d'épidémies et de misère pour le peuple mais d'où l'homme est sorti, malgré tout, grandi par ses idées.... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
02 février 2006

Un de plus

(la station de sauvetage et le phare de Goury, devant le passage des Casquets) Un nouveau naufrage, sans mort cette fois, dans le passage des Casquets. Les Casquets, lieu tristement célèbre. En surface, c'est un rail de circulation au large de la Hague. En dessous, une fosse marine qu'on appelle aussi le dépotoir. Une nouvelle cargaison est donc venue s'ajouter au stock d'invendus qui attend là. On y compte déjà des épaves bien rouillées, des fûts de déchets radioactifs, un conteneur de pesticide toxique et encore quelques... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
31 janvier 2006

Ah! Paris...

Ce week-end j'ai accueilli des amis provinciaux en transit sur Paris. Il s'en est suivi des échanges aux allures de déjà-entendu. Paris-province, un air connu. Il y a eu l'arrivée en gare. — ......!......!!!......?.....???? — Beaucoup de monde en effet.... Mais non on ne pouvait pas se rater. La preuve, je vous ai vus tout de suite. Les soldats ?... Mais non il n'y a pas d'alerte à la bombe ! Allez venez. Puis le métro. —.....!........?....? — Mais non c'est pas compliqué le métro... Mais non on ne va pas se faire agresser!... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

27 janvier 2006

De vous à moi

Comme on pût le remarquer les lève-tôt d'hier, j'avais prévu de vous parler des graffitis, mais pour ne pas vous dire de bêtises, je potâsse encore un peu le sujet. Je reporte donc ma copie. Re-sorry. A la place, une pensée que j'ai vue courir sur quelques blogs et qui m'a frôlée, moi aussi, ces derniers jours. J'avais songé à quitter la blogosphère. L'effet de l'hiver, sans doute. Je n'en avais pas fait le tour pourtant, j'en apprenais tous les jours et tous les jours apportaient leurs lots de nouveaux lecteurs, de passages plus... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
17 janvier 2006

Les jours de minima

( brûme du soir sur la route côtière du Val de Saire, Manche) On n'est pas toujours au mieux de sa forme, on n'est pas toujours intelligent non plus. J'ose le dire, il y a des jours de nullité, tout comme il y a des gestes de méchanceté, des pensées détestables, des dérapages, de la mauvaise volonté. Et c'est tant mieux. Trop de perfection ne rend pas aimable et l'inacessible reste solitaire, campé trop haut sur son piédestal. Savoir se ramasser la gueule sans en faire un drame, recoller les morceaux sans la ramener permet de... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
15 janvier 2006

Natura

( champs du Val de Saire, Manche) J'ai mis longtemps à oser prendre des photos de paysages champêtres, et plus encore à les peindre. Toutes ces feuilles, ces herbes, ce vert me perdaient, je me sentais aspirée par l'incommensurable qui rendait dérisoire mes tentatives d'interprétation. Et puis où poser les limites d'un cadre dans un environnement tout en courbes, sans limite, sans construction ni perspective? C'est la peinture qui m'a ouvert les yeux, car, sur ce terrain, la science rejoint l'art: on n'invente rien, on ne... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
03 janvier 2006

Un plaisir simple

Pendant les fêtes, j'ai croisé dans un village un gamin qui portait à plein bras un pain moitié gros comme lui. Le fameux pain de six livres à la croûte épaisse et brune, tant regretté de ma mère, souvenir de tartines mémorables, de rusticité et de familles nombreuses. De pauvreté aussi, car sa qualité première était de pouvoir durer. Depuis le pain a changé. Il s'est allégé, affiné, raffiné. Il a gagné en variété et en goûts nouveaux, mais a perdu souvent en saveur lorsqu'il s'appelle simplement "baguette", le moins cher dans le... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]