22 mai 2006

Les rencontres imprévues

( les Tuileries, le 17/05/06) Je marchais en cherchant l'inspiration pour mon nouveau roman lorsque j'aperçus, sous le couvert des arbres du jardin des Tuileries, la silhouette titanesque d'un troll égaré quémandant l'attention d'une femme indifférente. J'étais déjà passée par là sans voir, dans cette sculpture, autre chose qu'une vague masse informe. Un angle, une disposition d'esprit, une attente et tout devient différent. Nos inclinaisons donnent à nos rencontres de hasard l'apparence de nos désirs. Nous voyons ce que nous... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

10 mai 2006

Tourner la page

( "Au bord de l'eau", huile sur toile 80 X 60) Afin de boucler le chapitre concernant la peinture, j'ai mis à jour et complété les albums. J'aurai dû faire un site à part pour l'ensemble de mon travail, mais l'aspect technique, surtout pour tout ce qui concerne internet, me devenant insupportable, le blog me suffit actuellement. Et puis cela vous évitera d'aller voir ailleurs et de vous perdre en cours de route.
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
08 mai 2006

Revoili revoilou

( la nef de l'église Notre-Dame de Port-Bail) Voilà, retour à Paris et, c'est vrai, avec un petit coup de déprime malgré tout le positif de cette escapade. Mais, heureusement, plein de messages sympathiques de votre part m'attendaient !!! Merci donc pour vos petits mots, vos encouragements, votre attente, la chanson et les photos. J'ai été gâtée, par le lieu et par les gens, car malgré la date hors-saison il y a eu un passage régulier de visiteurs, dont un blogueur ( hélas il y avait trop de monde ce jour-là pour causer,... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 12:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
27 avril 2006

Ouverture

( en attendant le feu d'artifice à Port-Bail, août 2005 ) Ce matin, accrochage. Trois heures pour installer une trentaine de toiles, tout en discutant avec les organisateurs, les aides plein de bonne volonté mais toujours dissipés, les curieux avant l'heure, les journalistes de Ouest France et de la Presse de la Manche, au milieu de la visite guidée déjà programmée. Faire face aux premières questions toujours déroutantes, se mettre en tête les explications et les phrases clefs qui seront répétées x fois pendant la semaine,... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
17 avril 2006

Cloches... au nucléaire

( photo prise sur le site fr.wikipedia.org/wiki/Déchets_nucléaires ) Je suis de la même génération et de la même région que cette usine. Je l'ai toujours vue dans mon paysage, j'ai pû mesuré, à la taille et à la quantité des infrastructures, l'argent qu'elle déverse en impôts sur les communes avoisinnantes, constaté le bon état des routes qui rayonnent autour, apprécié le fait qu'elle repousse les touristes loin ailleurs. Mais en grandissant, puis après Tchernobyl et le 11 septembre, je me suis souvent demandée ce qui arriverait... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 09:17 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 avril 2006

Entre deux

( Hermaphrodite endormi, copie romaine d'un original grec, musée du Louvre) J'ai failli oublier la note du jour impair ! Quoi dire ? Je pourrais décliner la facilité, aborder le thème si porteur de la femme idéale, parler de mes dessous comme le demandait Francis, ou d'une recette de régime façon "Elle" attendue par Eldorado. Tout cela intéresserait mais ce serait pencher vers le racolage et vous sous-estimer. Un peu à la manière des magazines féminins qui, sous prétexte de défendre, de magnifier et de faire s'épanouir la femme,... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

01 avril 2006

Clin d'oeil à Miss Julie

( Nu n°12, peinture numérique) Allez, un peu de légèreté dans ce monde pesant. Je fais donc un écho à la maitresse en la matière, Miss Julie (pas de rétrolien, ça ne marche toujours pas chez moi, allez voir dans "Blogs de parisiens"), dont la note précédente portait sur la recherche de l'homme idéal. Finalement, après réflexion, moi je ne veux pas d'homme idéal. Un homme parfait, au physique comme au moral, ça doit être assez ennuyeux. Trop beau, il y a toutes les chances qu'il en ait conscience et qu'il se la joue un max, avec... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
31 mars 2006

La grandeur de Balzac

( foule devant les vitrines du boulevard Hausmann, Paris déc 2005) J'ai ressorti de ma bibliothèque "Splendeurs et misères des courtisanes " de Balzac. Et lorsque je suis tombée, dès les premières pages, sur le "Fuge, late, tace" (fuis, laisse, tais-toi) de Lucien de Rubempré, j'ai enfin compris. A vingt ans, lorsque je suis arrivée dans la capitale, tout ce que je savais de la vie sociale je le devais à Zola, Flaubert, Maupassant et Balzac. J'avais en tête des principes, des codes et des régles de comportement qui n'étaient... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
29 mars 2006

Fleurs de printemps

J'ai souvent entendu " Ah non! Je ne peux pas t'offrir des fleurs ! Tu te rends compte! Couper des fleurs pour qu'elles meurent dans un vase ! ", avec le sous-entendu "Quelle-horreur-c'est-monstrueux!". A ce son de cloche je pensais qu'il y avait des choses bien plus terribles et des fins plus dramatiques que la mort lente, et de toute façon inéluctable, de quelques fleurs dans un peu d'eau pour le plaisir des yeux, mais bon, passons sur ce travers bien masculin qui, doublé d'oubli et de mauvaise foi, s'arrange curieusement avec... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 08:55 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
17 mars 2006

Espoir et réalité

( le pont des Arts, Paris, 2006) Tout comme le mariage ne protège pas d'une rupture, un CDI ne protège pas d'un licenciement. Les manifestations en cours dénoncent la précarité. De ma position, qui a déjà traversé les études, la vie active et tous les aléas qui l'accompagnent, je dirai que ce fichu nouveau contrat est plutôt une atteinte à l'individu qu'à sa condition matérielle (même si, à un moment donné, les deux se rejoignent). Précarité est un mot déplaisant. Si on le remplace par adaptabilité tout change. Le CDI étendu... [Lire la suite]
Posté par lydiel à 09:17 - - Commentaires [21] - Permalien [#]