Noyers
(Champs de noyers, Dordogne, oct 09)

Quoi de mieux qu'un coucher de soleil entre des noyers pour annoncer la fin d'un blog ? Pour les amis, connaissances et fidèles inconnus qui suivaient encore mes publications devenues rarissimes, je ne vais plus vous faire languir.
J'ai expérimenté le principe de réalité du blog qui n'existe que virtuellement. On a beau être bien présent, actif, sociable, critique... et même bien en chair, pas d'existence dans la blogosphère sans publication. Savoir partir est une qualité et je trainais la patte depuis trop longtemps, donc out !
Et pour ceux qui gardent le regret de ce qu'était vraiment mon blog, sa désintégration vient d'une conséquence imprévue de la vie active : je n'ai plus de cerveau. (Je confirme : le travail tue, mais pas uniquement physiquement).
C'était bien, c'était chouette, mais je me contenterais d'exister en vrai auprès des amis photographes/blogueurs rencontrés. Ce blog est mort, vive la blogosphère !