La_Hague

( Baie d'Ecalgrain, Manche, juil 08 )

On finit par ne plus y penser mais parfois cela saute aux yeux : la télévision est parisienne. Après avoir fondu les accents du terroir en un seul fait à la bouche de ses présentateurs, modelé les visages de la France selon son inspiration, elle en redessine la carte selon ses préférences estivales. Il suffit de regarder la météo générale et celle des plages pour s'en rendre compte : Un petit morceau de territoire n'existe pas. Mais a-t-il jamais existé pour ceux qui pensent mer selon la répartition suivante ? Deauville pour une escapade d'un week-end, Bretagne pour les vacances en famille, côte ouest pour le fun et le sud pour le strass. Et la Manche ? Contradictoire n'est-ce pas, pour le département qui posséde le plus grand kilométrage côtier par rapport à sa superficie ? Car jour après jour, le soleil, les nuages et nos envies de vacances passent de Deauville à... St-Malô. Et c'est pour cela qu'à chaque mention de Cherbourg, situé à la pointe de la Manche, j'entends "C'est dans le Nord ? En Bretagne alors ?".
Sur le plan touristique et médiatique, la Manche n'existe pas. Et c'est tant mieux, répondent bien souvent ses habitants qui aiment la discrétion. Mais c'est pourtant avec le sourire désintéressé qu'ils font valoir la beauté de leur cadre de vie aux curieux qui osent s'aventurer dans ces contrées ignorées. Un sourire d'autant plus sincère qu'ils ne misent pas leur espoir économique dans le porte-monnaie des touristes.