gre_vin
( "La féerie électrique" au musée Grévin )

Le signe de l'été à Paris ? La vie des voisins en direct live. La chaleur a pour conséquente immédiate l'ouverture en grand des fenêtres, et là c'est la fête tous les jours. On partage les conversations profondes des diners entre amis, les soirées reaggae-fumette, les scènes de ménage, les cris du nouveau-né, les gosses qui se battent dans des apparts trop petits, les conflits entre proprios et locataires. Parfois aussi les règlements de comptes acerbes entres potes pas clairs et les ébats sulfureux d'un couple expressif qui échauffe le sang de l'ensemble du voisinage. Le tout rythmé par les réveils-matin, la diversité des sonneries de portables, les radios, les chants à cappela du dessus et le piano du dessous. Et les hurlements des matchs de foot. Tout un monde par le petit bout de la lorgnette. Je n'ai vraiment pas besoin de télévision.