cote_du_val_de_saire
( Côte du Val de Saire vue depuis le phare de Gatteville, Manche)

Pour voir quelque chose correctement, on a, bien souvent, le réflexe de s'en rapprocher jusqu'à avoir le nez collé dessus, comme les visiteurs d'expositions qui s'obstinent à scruter la peinture dans la fibre de la toile et non pas dans sa globalité. Le "Comment s'est fait" l'emporte toujours sur le "Pourquoi c'est fait". Comme pour tous nos petits et grands problèmes. On tourne autour pour les comprendre, les contenir, trouver l'origine du mal en les regardant droit dans les yeux. En étant au plus près on finira forcement par toucher la vérité. Mais plus le problème est important, plus sa racine est conséquente et c'est là qu'un regard extérieur voit souvent plus juste que toute notre bonne volonté. Réussir à lâcher prise... Savoir prendre de la hauteur, du recul, de la distance. Prendre l'air aussi. Et le temps. Partir, finalement, encore une fois. Pour mieux revenir.