mat_escaliers
(photo argentique dans l'escalier de la rue de St Pétersbourg, Paris, 1990)

Souvenir de mon apprentissage de la photo. Comme beaucoup de ceux qui ont exploré les manipulations et les subtilités qui se rapportent à cette pratique, j'ai un peu de nostalgie pour l'argentique. J'aimais beaucoup ces journées entières passées dans le noir, à respirer les vapeurs fortes des bains de développement, avec l'apparition progressive de l'image sous la lumière rouge. Cette photo a d'ailleurs été mal fixée, comme le montre une vague de piqué dans le haut que je me suis retenue de corriger.
A revoir tous mes essais de l'époque, je mesure le temps passé. J'avais un goût trop marqué pour le contraste dur, pour le cadrage centré, pour le sujet parfaitement mis en valeur. Ce qui explique que je n'avais pas retenu cette photo. Trop de vide, trop décadrée, pas assez de contenu apparent. Maintenant c'est celle que je mets en avant. Comme quoi les goûts changent. Heureusement.