renard
Ce n'est pas un renard bleu des neiges, mais le gardien des cimetières japonais. J'aimais bien son petit air féroce au-dessus de son bavoir fleuri. Contraste bien de là-bas: modernité et tradition, building high tech et petite maison fragile, et à chaque coin de rue le mièvre côtoie le cruel.
( si quelqu'un sait le pourquoi du bavoir...)