414_cherbourg_port
(port de Cherbourg)

Est-ce que la vue du large emprisonne ou bien libère ? Vivre dans un port donne envie de partir ou de rester ?
Partagée entre les deux, mon envie était égale. Pourtant je n’ai pas hésité longtemps. Il fallait partir, oui, absolument, mais revenir aussi, plus sûrement encore. Comme Ulysse qui pensait toujours à son île, le départ n’est qu’un prétexte au retour. On part pour mieux revenir. L’ambivalence du marin. Rien ne libère autant qu’une ligne d’horizon et rien ne retient autant que le souvenir.